Accueil Jocelyne Tourangeau Lumières La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé… au TNM

La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé… au TNM

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Présentée en première mondiale sur la scène du TNM 

La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé

 La huitième création du tandem artistique formé du dramaturge Michel Marc Bouchard et du metteur en scène Serge Denoncourt, La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé marque un retour aux sources pour son auteur, après les beaux détours historiques que furent La Divine Illusion et Christine, la reine garçon, toutes deux créées au TNM et acclamées par le public. Dans ce texte inédit, dont la force d’écriture n’est pas sans rappeler Les Feluettes et Tom à la ferme, l’art de la réplique atteint des sommets.

Baignant dans une ambiance de thriller psychologique, écrite dans une langue riche et authentique, cette intrigue captivante qui se déploie dans un village du Lac-St-Jean est portée par une troupe chevronnée, réunie autour de l’incandescente Julie Le Breton.

DES PERSONNAGES EN QUÊTE DE VÉRITÉ

Quand elle était enfant, Mireille Larouche faisait des insomnies, et la nuit, elle se promenait de maison en maison pour regarder les gens dormir. Mais un soir, Laurier Gaudreault, son voisin, se réveille… La pièce commence trente ans plus tard : Mireille est devenue une célèbre thanatologue, internationalement reconnue. Pour la première fois depuis plus de dix ans, elle revient chez elle, au Lac-Saint-Jean, pour embaumer le corps de sa mère. Elle y retrouve ses trois frères et sa belle-soeur qui, eux, sont restés au village.

Quand les lourds secrets du passé refont surface, on cherche à rétablir la vérité pour enfin faire la paix… Avec les autres, et avec soi-même. Auteur de ving-cinq pièces traduites et jouées dans le monde entier, Michel Marc Bouchard retrouve ici les grands thèmes présents dans son oeuvre : la géographie du territoire, les secrets de famille, le tabou de l’homosexualité, l’argent. Des rebondissements surprenants, une montée dramatique parfaitement maîtrisée et un humour aiguisé donnent à la pièce une puissance et une beauté incomparables.

UN DUO DE CRÉATEURS HORS DU COMMUN

Pour Serge Denoncourt, être le premier à faire entendre les mots de Michel Marc Bouchard est à la fois une grande responsabilité et un privilège. La connivence qui unit l’auteur et le metteur en scène, la sensibilité qu’ils partagent et la collaboration qu’ils entretiennent sont autant d’atouts pour composer une partition juste et sensible.

On se souvient de Christine, la reinegarçon, en 2012 et de La Divine Illusion, en 2015, qui s’inspiraient de deux grandes figures féminines de l’histoire. Avec La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé, l’auteur revient à un contexte fictif pour explorer des personnages ancrés dans la réalité, aux prises avec un drame humain qui les dépasse. Seule Mireille, grâce à la pratique de son métier, parvient à  transcender l’ordinaire condition du vivant. Touchant aux frontières de la mort, elle est investie d’un rôle sacré.

UNE VÉRITABLE FAMILLE DE THÉÂTRE

Metteur en scène prolifique et polyvalent, Serge Denoncourt est reconnu pour être un excellent directeur d’acteurs, possédant un grand souci du détail. Pour cette création, il a rassemblé ses interprètes de prédilection : Éric Bruneau, Julie Le Breton (dans le rôle de Mireille), Magalie Lépine-Blondeau, ainsi que Patrick Hivon, Kim Despatis et Mathieu Richard — composant ainsi une distribution « toute étoile » !

On retrouve également Mérédith Caron, qui signe sa 25e conception de costumes auTNM, Guillaume Lord à la scénographie, et Martin Labrecque aux éclairages, tous trois de fidèles complices du metteur en scène pour avoir collaboré avec lui sur d’autres créations. Plus qu’une équipe, c’est une famille de théâtre, unie par des liens artistiques forts et évidents. Placée sous la direction d’un fougueux metteur en scène, pour livrer le texte d’un de nos grands dramaturges, nul doute que cette équipe de feu va faire de La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé un des événements du  printemps !

[…] la nuit, elle se promenait de maison en maison pour regarder les gens dormir. Mais un soir, Laurier Gaudreault, son voisin, se réveille…

Du 14 mai au 8 juin

Mardi 19 h 30 – Du jeudi au vendredi 20 h – Samedi 15 h et 20 h

SUPPLÉMENTAIRES : Dimanche 9 juin à 14 h  – Mardi 11 juin à 19 h 30

AU THÉÂTRE DU NOUVEAU MONDE 84 rue Sainte-Catherine Ouest

Réservations 514.866.8668 ou http://www.tnm.qc.ca

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel