Accueil Jocelyne Tourangeau Lumières IMPROMPTU

IMPROMPTU

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

IMPROMPTU

Du 20 mars au 21 avril 2018

Scénario Sarah Kernochan
Adaptation Marie-Josée Bastien
Mise en scène Stéphan Allard

Avec Myriam LeBlanc, Maxim Gaudette, Émilie Bibeau,
Luc Bourgeois, Pierre-François Legendre, Mathieu Lorain Dignard,
David Savard, Sonia Vachon

Assistance à la mise en scène Leticia Hamaoui Décors Jean Bard Costumes Sébastien Dionne
Accessoires Alain Jenkins Éclairages Martin Sirois Musique Philippe Roberge

Première montréalaise pour Impromptu au Théâtre du Rideau Vert

Du 20 mars au 21 avril prochain, place aux Romantiques au Théâtre du Rideau Vert où l’on présente pour la première fois à Montréal Impromptu, une adaptation par Marie-Josée Bastien du scénario de Sarah Kernochan, dans une mise en scène de Stéphan Allard. Au coeur de cette comédie, la passion, la fougue et toute l’arrogance de la jeunesse !

LES ENFANTS TERRIBLES DU XIXE SIÈCLE
Transportez-vous dans la campagne au XIXe siècle pour y fréquenter la nouvelle vague artistique parisienne : les Romantiques. Delacroix, Musset, Chopin, Liszt et sa maîtresse Marie d’Agoult – tous fauchés – se trouvent réunis à l’occasion d’un séjour chez la Duchesse d’Antan, une admiratrice enthousiaste de ces artistes. Surgit alors George Sand, celle par qui le scandale arrive toujours, qui n’aura de cesse de séduire Chopin. Et cela sans compter la jalousie de Musset, l’amant délaissé qui provoque en duel tous ceux qui osent s’approcher de son ancienne maîtresse.
Quiproquos assurés !

UN TEXTE REVISITÉ POUR LA PREMIÈRE À MONTRÉAL
C’est une première présentation à Montréal pour ce texte créé en 2002 au Théâtre de La Bordée à Québec. À l’époque, Marie-Josée Bastien avait adapté très librement le scénario de Sarah Kernochan (datant de 1991), n’en conservant environ qu’un tiers comme base de travail, le reste du récit relevant autant de la création pure et de l’imaginaire, que de l’introduction d’éléments formels (correspondance, essais, etc.).
Pour le Rideau Vert, elle a choisi de réécrire certaines parties du texte, notamment pour mieux coller à l’univers envisagé par Stéphan Allard, mais aussi pour le faire évoluer. Quinze ans après sa création, Marie-Josée Bastien dit connaitre bien mieux tous ces personnages. Elle s’est également nourrie d’une rencontre avec l’équipe de comédiens lors d’une lecture pour son travail de réécriture.

UNE SURPRENANTE COMÉDIE ROMANTIQUE
À la barre de cette comédie réjouissante, Stéphan Allard. « Ce qui séduit dans cette histoire, c’est le regard différent, décapant et amusant sur ces artistes. Un regard qui nous donne à voir un côté rebelle, touchant et irrévérencieux de ces grandes figures mythiques. Prouvant
encore une fois que le génie et la folie sont intimement liés, et qu’à vouloir s’en rapprocher, on peut se brûler », confie-t-il. Rythmé par la
musique de Frédéric Chopin, le fragile compositeur est campé par Maxim Gaudette alors que Myriam LeBlanc incarne la tumultueuse
George Sand. Outre les deux amants, on compte nuls autres qu’Émilie Bibeau, Luc Bourgeois, Pierre-François Legendre, Mathieu Lorain
Dignard, David Savard et Sonia Vachon.

Au Théâtre du Rideau Vert
4664 rue Saint-Denis
(métro Mont-Royal ou Laurier)

Billetterie : 514.844.1793 ou sur le site http://www.rideauvert.qc.ca

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel