Accueil Jocelyne Tourangeau Lumières La cloche de verre

La cloche de verre

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

La cloche de verre

de Sylvia Plath

Du 14 mars au 1er avril 2017 – Salle intime du PROSPERO

Adaptation et mise en scène Solène PARÉ

Traduction – Suzie BASTIEN

Avec Marie-Pier LABRECQUE et Marie-Josée SAMSON

Scénographie, accessoires et costumes – Xavier MARY

Éclairages et assistance à la mise en scène– Pauline SCHWAB

Son – Antonin GOUGEON 

RÉSUMÉ

Été 1953. Esther Greenwood, 19 ans, a tout pour réussir et on lui prédit un avenir heureux. Lauréate d’un grand concours littéraire, elle se retrouve à New York avec une cohorte de jeunes écrivaines de son âge. Ponctué par les réceptions futiles et les déceptions, le passage d’Esther dans la grande ville marquera le début de sa mutation intérieure. Dans un monde où le désir des femmes est condamné, Esther est divisée entre le puissant besoin d’écrire, de s’émanciper et celui tout aussi fort de se supprimer.

Pour sa prochaine production, Le Théâtre de l’Embrasure a choisi de mettre en scène l’unique roman de Sylvia Plath, l’une des auteures les plus réputées de la littérature américaine et y propose une toute nouvelle adaptation de Solène Paré, traduite par Suzie Bastien.

Afin d’exposer scéniquement le regard froid qu’Esther Greenwood pose constamment sur elle-même, Solène Paré propose de lui prêter deux corps.

Marie-Pier Labrecque et Marie-Josée Samson se partageront cette nouvelle partition, telles deux voix intérieures d’un même personnage, parfois adversaires, parfois complices.

Du 14 mars au 1er avril 2017                                                                               mardi, jeudi et vendredi à 20h15 – mercredi à 19h15 – samedi à 16h15
THÉÂTRE PROSPERO                                                                                               1371, rue Ontario Est

Billetterie t514.526.6582

Réseau ADMISSION 1855 790.1245

http://www.THEATREPROSPERO.COM    

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel