Accueil Jocelyne Tourangeau Lumières Camilien Houde, «le p’tit gars de Sainte-Marie»

Camilien Houde, «le p’tit gars de Sainte-Marie»

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Camillien Houde,
«le p’tit gars de Sainte-Marie» en rappel !

Le succès théâtral de l’été dernier reprend
l’affiche du théâtre Espace Libre

du 28 novembre au 15 décembre 2018

Le Nouveau Théâtre Expérimental (NTE) et Espace Libre sont heureux d’annoncer que Camillien Houde, « le p’tit gars de Sainte-Marie », le 3e Spectacle de quartier d’Espace Libre, sera présenté en rappel à la fin de l’automne 2018. Créée en août dernier à l’occasion des festivités du 375e anniversaire de la ville de Montréal, l’œuvre signée par Alexis Martin et mise en scène par Daniel Brière et Geoffrey Gaquère, avait suscité un engouement hors du commun de la part du public et de la presse. Cette nouvelle série de représentations vient ainsi combler les attentes de tous ceux qui espéraient – et réclamaient ! – une reprise du spectacle.

L’équipe artistique est ravie de poursuivre cette grande aventure théâtrale qui fait se côtoyer, sur scène, une troupe d’acteurs chevronnés et une vingtaine de citoyens du quartier Centre-Sud. Dans le rôle de l’ancien maire de Montréal Camillien Houde, nous retrouverons le comédien Pierre Lebeau et dans celui de sa 2e épouse – Georgiana Falardeau –, la comédienne Josée Deschênes. Ces derniers seront entourés par Dominique Pétin (qui succède à Johanne Haberlin), Jacques L’Heureux, Didier Lucien et Évelyne Rompré. La majorité des 20 citoyens acteurs ayant pris part à la création du spectacle seront de nouveau de la partie.

Camillien Houde, dit « Monsieur Montréal » ou « le p’tit gars de Sainte-Marie », est l’un des maires ayant dirigé la ville le plus longtemps. Il est le premier politicien d’envergure nationale issu d’un milieu très défavorisé, un monde ouvrier qui n’avait pas voix au chapitre. D’ailleurs, les élites politiques de l’époque ne se gêneront pas pour moquer et railler ce fils d’ouvrier qui a vécu dans les pires taudis de la ville et dont la famille fut décimée par la tuberculose. Houde a toujours eu à cœur le « petit peuple », allant jusqu’à se faire interner pour avoir dénoncé la conscription. Pendant la dure dépression de 1932, alors que le chômage atteint des sommets, sa femme et lui ont transformé l’Hôtel de Ville en véritable centre de secours pour les déshérités, distribuant nourriture et vêtements. Mais entendons-nous, Houde n’est pas Gandhi et le spectacle témoigne aussi des facettes plus sombres du personnage… Houde n’a pas été exempt des tentations populistes, des raccourcis tendancieux et des solutions faciles… Somme toute, à travers son parcours personnel et politique, c’est un pan entier de l’humanité prise dans la tourmente du XXe siècle qui est raconté sur la scène d’Espace Libre.

Houde, qui attira à ses funérailles près de 100 000 personnes en 1958, appartient à cette espèce rare des icônes, ces figures qui semblent, soudainement, pour quelque temps, concentrer en elles l’énergie et les espoirs de tout un peuple. Pour le meilleur et pour le pire.
– Alexis Martin

Le matériau historique a toujours été un ferment de création fondamental pour les artisans du NTE, pensons notamment aux spectacles Transit – section no. 20 (1999), Hitler (2000), la trilogie L’histoire révélée du Canada français, 1608-1998 (FTA 2014) et plus récemment, le Wild West Show de Gabriel Dumont (2017). La production Camillien Houde, « le p’tit gars de Sainte-Marie » a été créée en tant que 3e Spectacle de quartier d’Espace Libre, une initiative lancée en 2015 par Geoffrey Gaquère, directeur artistique de l’institution. Le théâtre de la rue Fullum souhaite ainsi s’ouvrir davantage à sa communauté en offrant aux citoyens du quartier Centre-Sud, la possibilité de vivre, chaque année, une expérience intime avec les arts vivants.

Le NTE et Espace Libre présentent

Camillien Houde, « le p’tit gars de Sainte-Marie »
Un Spectacle de quartier d’Espace Libre
en coproduction avec le Nouveau Théâtre Expérimental

Texte : Alexis Martin
Mise en scène : Daniel Brière et Geoffrey Gaquère

Avec Josée Deschênes, Pierre Lebeau,
Jacques L’Heureux, Didier Lucien, Dominique Pétin, Évelyne Rompré
et des citoyens du quartier Centre-Sud.

Espace Libre 1945, rue Fullum, Montréal
(métro Frontenac)
Infos et réservations : 514.521.4191 http://www.nte.qc.ca

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel