Accueil Jocelyne Tourangeau Lumières Afrique sacrée

Afrique sacrée

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Le jeudi 19 avril 2007

Afrique sacrée : œuvre de collection /
Une journée d’étude internationale
organisée par le Musée des beaux-arts de Montréal

En collaboration avec le festival Vues d’Afrique 2007, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) organise, le jeudi 19 avril, une journée d’étude internationale, Afrique sacrée : œuvre de collection / Sacred Africa: The Practice of Collecting. Trois experts donneront des conférences en français et en anglais sur les contextes de la création, de la collection et de la mise en exposition des arts de l’Afrique dans les musées occidentaux. Cette journée est ouverte à tous et l’entrée est libre. Le nombre de places étant cependant limité, des laissez-passer sont requis, que l’on peut se procurer à la Billetterie du Musée, 1380, rue Sherbrooke Ouest.

L’intérêt du public pour les arts premiers va croissant et la récente ouverture du musée du quai Branly, à Paris, en est un témoignage éloquent. À l’été 2006, grâce à un prêt majeur du Cirque du Soleil, le MBAM consacrait deux salles à l’art africain, avec la présentation d’Afrique sacrée : arts anciens de l’Afrique subsaharienne, où figure également une sélection d’œuvres de la collection du Musée des beaux-arts de Montréal et du musée Redpath, de l’Université McGill.

Barbara Lawson, conservatrice de l’ethnologie, musée Redpath, Université McGill, donnera une conférence intitulée « The Congo Collections of J.L. Todd, 1903-1905 » sur le Dr J.L. Todd et la façon dont il a réuni, au tournant du XXe siècle, quelque 550 objets au cours de deux expéditions médicales en Afrique, qu’il a par la suite offerts au musée Redpath.

Louis Perrois, ethnologue et spécialiste des arts et cultures de l’Afrique équatoriale, reviendra sur des recherches de terrain menées dans les pays Fang, Kota et Tsogho entre 1965 et 1975, avec « Les arts du Gabon : des villages de la forêt équatoriale aux musées d’Occident ».

William C. Siegmann, Curator and Chair of the Arts of Africa and the Pacific Islands, au Brooklyn Museum, montrera, avec « Collecting and Exhibiting the Arts of Africa at the Broooklyn Museum: Historical Perspectives », comment a évolué la manière d’exposer l’art africain au Brooklyn Museum. Cette institution est réputée pour ses compétences dans l’étude, l’acquisition et la présentation au public de l’art africain.

Des renseignements et le dépliant de cette journée d’étude peuvent être obtenus auprès du Service de l’éducation et des programmes publics du Musée (514-285-1600, poste 440) ou sur le site du Musée
www.mbam.qc.ca/symposium.

Le Musée des beaux-arts de Montréal remercie René Malo et Marie Gagnon pour leur soutien financier aux activités culturelles. Il remercie également monsieur Jacques Germain et le musée Redpath de l’Université McGill pour leur collaboration à la présentation de ce programme.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel