Si j’étais magicienne je laisserais courir mes mains, je les étirerais loin, loin, elles traverseraient l’océan pour te donner de douces, tendres et belles vibrations. Ce ne serait qu’une compensation puisque je ne peux te dire les plus beaux mots qui soient.

~Ginette Villeneuve~

88888

Plus dans la section

Citation du jour

Related Post
  • 19 January 2021 par › Planète Québec

    Vision

    La vision sans action n’est qu’un rève; l’action sans vision, c’est un cauc...Readmore
  • 18 January 2021 par › Planète Québec

    Ennemi

    Le premier ennemi à combattre est à l’intérieur de soi. Souvent, c’est le seul. -Chri...Readmore
  • 17 January 2021 par › Planète Québec

    Les problèmes

    Un problème prévu est un problème en moins. – Maurice G. Dantec Share on FacebookShare on T...Readmore