Accueil bulletin Sexe insolite Vive les poilues

Vive les poilues

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Ce sont les chercheurs de l’université italienne de L’Aquila qui ont réalisé cette étude.

Selon elle donc, les femmes poilues sont plus susceptibles d’avoir un point G. Et ce car elles ont un niveau plus élevé de testostérone. Il y aurait aussi, toujours selon les chercheurs, d’importantes différences anatomiques entre les femmes qui ont des orgasmes vaginaux, et celles qui ont des orgasmes clitoridiens.

Explications : les femmes qui peuvent avoir des orgasmes lors de la pénétration auraient des tissus vaginaux plus épais.

Le professeur Emmanuele Jannini, l’un des experts qui a travaillé sur cette étude, explique aussi que les femmes ayant des tissus plus épais peuvent « apprendre » à avoir des orgasmes vaginaux, si elles n’en ont jamais eu.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel