Accueil bulletin Sexe insolite Colère de Chu

Colère de Chu

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

La Justice taïwanaise a condamné l’éditeur du magazine Scoop à 2 ans de prison pour avoir filmé en cachette les ébats sexuels de Chu Mei-fong, une politicienne très populaire avec son jeune amant, adultère de surcroît.

En plus des photos, Scoop avait distribué les images vidéo numérisées sur un CD encarté dans le magazine.

Kuo Yu-ling, une amie de Chu Mei-fong, qui est à l’origine du scandale (jalousie) a écopé de 4 ans et huit mois de prison. Elle avait installé des caméras secrètes dans une chambre fréquentée par le couple. Kuo Yu-ling était sa conseillère spirituelle dans un groupe de recueillement.

L’adjoint à l’éditeur, à lui aussi été condamné à deux ans de prison.

Les trois personnes peuvent aller en appel.

Mme Chu Mei-fong avait obtenu la saisie du magazine au moment de sa publication, mais d’innombrables copies piratées du CD ont circulé à Taïwan et dans les communautés chinoises partout à travers le monde. L’affaire était très croustillante.

Mme Chu Mei-fong avait aussi intenté une poursuite contre son ex-ami, Tsai jen-chien, le maire de la ville de Hsinchu qu’elle accuse d’avoir participé à l’installation des caméras. Elle a toutefois laissé tombé la poursuite, en juin dernier, sans donner d’explications.

La photo ci-devant a été prise lors de la conférence de presse de Mme Chu Mei-fong, où elle admettait avoir été piégée.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel