- Planète Québec - http://planete.qc.ca -

Bataille légale pour un pénis trop petit

Un Berlinois a perdu son combat contre son assureur pour que ce dernier paie pour l’agrandissement de son pénis.

La Cour a tranché: la petite taille de son pénis n’est pas une maladie qui requiert des traitements. Par contre, la Cour ordonne à l’assureur de payer pour les soins d’un psy.

Selon des documents de Cour, l’homme aurait un pénis trois fois plus petit qu’un pénis normal. On ne précise pas la taille mais selon une étude publiée par le département d’urologie de l’Université de la Californie, la taille moyenne d’un pénis en non érection est de 8.8cm (3.5 pouces).

Le juge estime que le pénis du plaignant, bien que très petit, est toujours fonctionnel et ce n’est pas parce qu’il est plus petit que la moyenne, qu’il faille en modifier la taille.