Accueil bulletin Rêve 2007/05/11 vendredi

2007/05/11 vendredi

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

On a associé rêve et musique, à travers certaines œuvres qui seraient nées d’un rêve du compositeur, Tartini, l’une d’entre elle se nomme : Le Trille du diable. C’est une sonate paraît-il qui ne s’appelle pas ainsi par hasard…

On dit que Tartini aurait composé cette oeuvre dans un monastère où il s’était réfugié après un mariage clandestin avec une de ses élèves, il rêvait, une nuit de mille sept-cent treize qu’il avait fait un pacte avec le diable qui était à son service ;
« il imagina de lui donner son violon pour voir s’il parviendrait encore à lui jouer de beaux airs : mais quel ne fut son étonnement lorsqu’il entendit une sonate si singulière et si belle, exécutée avec tant de supériorité et d’intelligence, que jamais il n’avait rien entendu ni même conçu qui pût entrer en parallèle ? »
(Charles Burney, Journal du voyage, rapportant une anecdote de J. de La Lande).

En se réveillant, Tartini n’eut qu’un souvenir très lointain de la sonate ; il aurait alors écrit la sienne en cherchant à imiter celle du diable.

© Ginette Villeneuve.

p.s. : © Il est interdit de mettre les textes de mes bulletins sur vos sites, forums, groupes, news, etc. Bulletin réservé présentement pour cette liste d’envoi seulement.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel