Accueil bulletin Rêve 2007/04/08 dimanche

2007/04/08 dimanche

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Au début des années dix-neuf cent c’est étonnant plusieurs personnes n’accordaient aucune importance au sommeil et au rêve.

Par exemple on croyait que le cerveau se reposait la nuit et que le rêve était un fonctionnement incohérent des neurones qui précédait le retour de la conscience claire, et que le rêve était un phénomène exclusivement psychique.

Le docteur E-J Marey (1830 – 1904 médecin, physiologiste, président de l’académie de médecine en 1900) croyait que le rêve appartenait à un sommeil léger qui précèdait l’éveil. Selon lui le sommeil et le rêve n’avaient donc aucune utilité : le temps passé à dormir et à rêver était perdu, alors qu’on sait maintenant qu’aucun mammifère ne saurait vivre sans les rêves.

En 1924, le Larousse Médical Illustré donnait du rêve la définition suivante :

« Désordre psychique à contenu absurde et sans valeur pratique. »

Que de chemin parcouru depuis… Pour notre bonheur !

© Ginette Villeneuve. Pour en savoir plus faites une recherche sur Google : Le rêve de l’antiquité à l’époque moderne.

p.s. : © Il est interdit de publier les textes de mes bulletins sur vos sites, forums, groupes, news, etc. Bulletin réservé pour l’instant pour cette liste d’envois seulement.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel