Accueil bulletin Rêve 2007/04/07 samedi

2007/04/07 samedi

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Rêveuse du Saguenay, M.S. Bouchard.

Je lis votre chronique presque tous les jours sur Planète Québec.

Voici : depuis DIX ANS (c’était il y a dix ans la première fois) je rêve que j’HABITE chez Céline Dion. A chaque fois, d’abord, je suis surprise d’arriver dans la maison – superbe -de Céline et René (et René-Charles), et d’y être invitée à y habiter si cela me chante. A chaque fois, (trois fois, plus le rêve de cette nuit dont je parlerai plus bas) on me reçoit comme si c’était moi LA GRANDE VEDETTE. Céline ne cesse de me complimenter sur ce que j’accomplis – elle m’admire beaucoup (je décrirai plus bas ma situation de vie), même chose pour René. Deux fois sur trois, sa famille (à Céline) habite là, également, tous ses frères et soeurs et sa mère ; ils ont tous leur appartement à l’intérieur de la grande maison. Et René me fait visiter pour que je choisisse les appartements qui me conviennent. C’est toujours tout blanc, genre grande villa arabe, avec beaucoup de plantes, avec des portes en ‘arc’ très larges, des planchers de céramique italienne, du marbre, des lustres de cristal (ce que je n’aime pas dans la vie ; je préfère le bois, les murs de briques, etc…)

Cette nuit, j’ai rêvé – et chanté – avec Céline. J’avais écrit pour elle une chanson en espagnol. Elle (Céline) était vêtue d’une grande robe rouge à volants; une robe comme les danseuses de flamenco, là-bas en Espagne (où je suis allée fréquemment). Elle me traitait comme une grande amie et était si heureuse d’aller et venir partout avec moi. (nous étions à Montréal. J’habite au Saguenay mais ai habité quarante ans à Montréal) (Fin des rêves)

* * *

Dans la vie, je suis artiste. Écrivaine d’abord et avant tout ; artiste peintre, couturière, fin gourmet. Je vis seule depuis 25 ans par choix. JE CRÉE ÉNORMÉMENT. J’ai FAILLI – fréquemment – vendre des scénarios, des pièces de théâtre (je me suis déjà classée internationalement et cette pièce dort encore dans mes tiroirs!), publié des contes pour enfants sous le pseudonyme ‘Marie-Soleil’. J’ai publié également dans des recueils avec d’autres écrivains. et une de mes pièces – que j’avais écrite spécialement pour 12 femmes a été jouée amateur. Je fais ce que j’aime – mes amis n’en reviennent pas que je ne fasse rien de plus avec mes créations, mais, je n’ai aucune ambition sociale, ni de gloire, ni d’honneurs, ou autres… Même que je suis un peu contre le star-system en général. Dans la vie également, je n’ai pas plus d’admiration pour les vedettes, stars ou autres personnes admirées, que pour Mère Térésa, par exemple ; Ghandi, les vidangeurs ou thanatologues ou ma belle-soeur qui a élevé ses filles seule ou presque. Et ma soeur qui élève trois grands garçons, travaille et entretient une maison impeccablement. Bref, j’ai beaucoup d’admiration pour des gens qui travaillent forts eux aussi dans l’ombre…

Pourquoi fais-je si fréquemment des rêves dans lesquels je me retrouve souvent avec (grande amie) avec des vedettes ? Dans le passé aussi, Brigitte Bardot me fait visiter Paris et la Côte d’Azur dans sa décapotable. Ou je chante à la Place des Arts avec Claude Dubois; ou je jase dans la salle d’attente d’un médecin avec Michael Douglas ou Brad Pitt !! :)) Bref, beaucoup de rêves de ce genre, depuis dix ans.

Si vous répondez à mon rêve, pourriez-vous me dire quand ? Je ne viens pas nécessairement tous les jours sur Internet.

Merci, et continuez votre chronique ! Je pense que plusieurs autres personnes aussi apprécient. PS: J’analyse moi-même mes rêves et je ne pense pas que ce soient des rêves de compensation… Ce qu’il m’intéresse de savoir – ce que vous vous y voyez surtout, ce sont les rêves répétitifs dans la maison de Céline Dion…

© M.S. Bouchard, Saguenay

VOICI MA RÉPONSE :

Bonjour Marie-Solange

Je n’analyse pas les rêves… Ça me demanderait tellement de temps et d’énergie et je veux créer, pas analyser les rêves des autres. je vais tout de même publier vos rêves qui me plaisent beaucoup et cette réponse que je vous envoie, du moins en partie en y ajoutant d’autres commentaires.

J’ai publié le trente octobre deux mille six un bulletin sur ce sujet et à la fin je donnais comment faire la recherche du site où vous pourrez faire analyser vos rêves… (Voir plus bas) J’ai moi-même rêvé de René Angelil plusieurs fois, et à plusieurs autres personnes célèbres ; je crois que nous pouvons vivre des choses avec des êtres sur un autre plan d’existence, par exemple sur le plan astral. Pourquoi pas ? Ces personnes peuvent devenir nos guides ou nos amants puisque le monde du rêve est sans limite, tous les scénarios aussi fous soient-ils sont possibles. Si on enlevait le masque de certaines personnes célèbres qui peuplent nos rêves la surprise serait parfois très grande.

J’avais rencontré René Angelil il y a plusieurs années dans une salle de spectacle et entre les représentations il venait s’asseoir avec la jolie jeune femme aux cheveux longs qui m’accompagnait. C’était bien avant Celine et c’était tout comme si je n’étais pas là, l’intérêt de René était pour ma compagne. Quand même je garde ce moment avec plaisir dans ma boite à souvenirs. Imagine donc un peu j’étais assise à la même table que le célèbre mari de Celine puis j’ai un cousin qui était marié avec la cousine de Celine, la soeur de maman Dion habitait la même ville que moi, La Tuque, alors nous sommes tous interreliés. N’oublions pas aussi : nous sommes influencés la nuit comme le jour par ce que nous pensons, entendons et visualisons le jour.

le bulletin que j’ai publié sur Celine.

Le Rêve du gratte-ciel » tiré de Celine Dion – Ma Vie, Mon Rêve, page deux-cent-vingt-quatre.

Celine Dion faisait souvent le même cauchemar en mille neuf cent quatre-vingt treize. Elle était sur le toit d’un très haut building d’une ville américaine, ça pourrait être New York. Il y avait beaucoup de monde en bas qui la regardaient et lui criaient de ne pas sauter. Celine voulait que les gens sachent qu’elle n’avait aucunement l’intention de le faire, qu’ils cessent de s’inquiéter. Mais ils n’entendaient ni n’écoutaient Celine. Les gens semblaient affolés et couraient à gauche et à droite. Puis la chanteuse voyait les gens entrer dans le building, des milliers et des milliers de personnes comme des fourmis prenaient l’ascenceur. Voulaient-ils venir l’arrêter ou la sauver ? Elle ne savait plus. Ils arrivaient sur le toit, se précipitaient vers elle, lui criaient d’être prudente. Mais cette fois, c’est Celine qui ne les écoutait pas. Elle sautait dans le vide pour leur! échapper, tombait très longtemps, très lentement, et voyait la ville déserte, sombre et vide. Alors que plus personne ne la regardait tomber, elle essayait de crier, mais n’y réussissait pas. Juste avant de toucher le sol Celine se réveillait.

Cette année là c’était une période très difficile pour Celine. Épuisée avec René qui était malade, ce train d’enfer qu’elle menait depuis plusieurs mois ont amenés ces cauchemars à sa réalité onirique. C’était un coup de sifflet que lui lancait son intuition.

Il existe sur Internet un site web où on retrouve certains rêves de Celine et des fans qui rêvent d’elle. Les rêves sont analysés.
Référencé sur le site officiel de la chanteuse c’est un site très visité. Faites une recherche : Celine Dion dreams pour le retrouver.

© Ginette Villeneuve.

p.s. : © Il est interdit de publier les textes de mes bulletins sur vos sites, forums, groupes, news, etc. Bulletin réservé pour l’instant pour cette liste d’envois seulement.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel