Accueil bulletin Motivation Prisonniers de la pensée grise

Prisonniers de la pensée grise

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Nous sommes tellement prisonniers de notre mode de pensée personnel que nous ne voyons pas les alternatives existantes.

Exemple – Si vous avez toujours considéré que la vie était dure, comment pourriez-vous soudain l’imaginer légère?

De votre point de vue, évidemment, seul ce qui a été difficile, voire pénible, à obtenir a de la valeur.

C’EST FAUX. CETTE THÉORIE EST FAUSSE. Il faut refuser cette conception de ces oiseaux de tristesse et de souffrance, vous vous offrez de multiples manières de percevoir la vie différemment.

Vous n’en serez que plus libre dans vos sensations comme dans vos actes, et d’autant plus tolérant envers le comportement d’autrui. En outre, cela vous montrera que vous pouvez aller mieux.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel