Accueil bulletin L'environnement, ça me concerne Vert de honte

Vert de honte

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Le gouvernement Charest ne manque pas une occasion de se vanter que Québec atteindra les objectifs du protocole de Kyoto, même s’il ne l’a jamais signé. Bravo, mais on aimerait qu’il s’occupe aussi des engagements qu’il a vraiment pris. Sa Loi sur le développement durable, par exemple. Et comme on le voit dans le rapport du vérificateur général déposé hier, la marche est haute.

Si tous les Terriens consommaient et polluaient au même rythme que les Québécois, il nous faudrait trois planètes pour survivre, a calculé le nouveau commissaire au développement durable, Harvey Mead.

Même si l’hydro-électricité limite nos émissions de gaz à effets de serre, même si nous occupons une fraction de notre territoire, nous sommes plutôt gris que vert.

On parle, on bavasse, on se tape les bretelles, et on pollue à gogo. Le prie c’est que les Québécois, en plus, croient dur comme fer qu’ils sont verts.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel