Accueil bulletin L'environnement, ça me concerne Non aux motoneiges dans les parcs

Non aux motoneiges dans les parcs

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Les conseils régionaux de l’environnement (CRE), Nature Québec et Aventure écotourisme Québec (AEQ) estiment que la pratique de la motoneige et autres activités motorisées sont incompatibles avec la préservation de l’intégrité des parcs nationaux du Québec.

Ils soutiennent la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP), Mme Line Beauchamp, dans ses efforts visant à régulariser cette situation en appliquant rigoureusement la politique et le règlement sur les parcs.

Les organismes demandent à la ministre de fixer à 2009 au plus tard l’arrêt de toute tolérance ou autorisation de circuler en motoneige ou en VTT dans les parcs du Québec.

La pratique de la motoneige est actuellement tolérée dans plusieurs parcs nationaux du Québec : parcs du Mont-Tremblant, de Plaisance, d’Oka, du Mont-Orford et des Monts-Valin.

Or, les motoneiges et les véhicules récréatifs motorisés (VRM) sont une source importante de pollution non compatible avec la mission des parcs et avec les autres clientèles qui les fréquentent. De plus, ces activités sont une nuisance sonore, fragmentent les territoires et endommagent les sols et les milieux fragiles (ex : marais, marécages et tourbières) qui s’y trouvent, affectant ainsi la faune.

« Le territoire du Québec est assez vaste pour que les motoneigistes n’aient pas à utiliser les parcs nationaux. Des scénarios de contournement existent, il faut les appliquer » a affirmé en conférence de presse M. Philippe Bourke, directeur du RNCREQ.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel