Accueil bulletin L'environnement, ça me concerne Le réchauffement stimule les allergies

Le réchauffement stimule les allergies

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

En une décennie, le taux de personnes souffrant d’allergies a doublé en France. Ainsi, aujourd’hui 24 % des Français sont atteints d’une maladie allergisante respiratoire et entre 12 et 13 % des adolescents et 7 % des adultes sont asthmatiques.

Les saisons polliniques sont plus précoces et durent désormais plus longtemps (de 6 à 10 jours de plus). Et les pollens sont également plus agressifs.

Ils libèrent alors des substances polluantes inflammatoires pour les bronches. L’ozone aggrave aussi l’hypersensibilité des bronches ». Et le réchauffement climatique devrait accentuer les tendances actuelles.

Dans l’hypothèse d’un doublement de la concentration atmosphérique en CO2 et du seul fait de l’élévation des températures entre la germination et la floraison, la production moyenne de pollen augmenterait de 32 à 35 %.

Les allergies seront donc de plus en plus détestables.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel