- Planète Québec - http://planete.qc.ca -

Le Canada dit tout haut…

Le Canada estime à nouveau que les objectifs de l’ONU de réduire des émissions de gaz à effet de serre de 25 à 45 % d’ici 2020 lui sont impossibles à atteindre.

C’est ce qu’a soutenu hier le ministre de l’Environnement, John Baird, dans une allocution devant les participants de la conférence de Bali, en Indonésie.

Selon lui, il est possible pour le Canada de réduire ses émissions de 20 % d’ici 2020, non seulement en ne se servant pas de 1990 comme année de référence, mais en se basant sur les niveaux de 2006.

Il importe de noter qu’entre 1990 et 2006, les émissions canadiennes de gaz à effet de serre, au lieu de diminuer, ont bondi de plus de 25%.

L’ancien premier ministre québécois Pierre Marc Johnson, qui accompagne le ministre Baird à Bali en tant que conseiller spécial, reconnaît que le Canada souffre d’un problème de crédibilité aux yeux de la communauté internationale. M. Johnson estime qu’il est injuste de blâmer le Canada pour avoir exprimé tout haut ce que, selon lui, tout le monde pense tout bas.