Accueil bulletin L'environnement, ça me concerne Assurance et environnement

Assurance et environnement

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Assurances Banque Nationale offre aux jeunes automobilistes de 16-24 ans la première police d’assurance au Québec qui leur permet de compenser une portion des émissions de CO2 de leur véhicule.

Nous sommes conscients que le meilleur moyen de protéger l’environnement est de modifier ses habitudes de déplacement. Ainsi, l’assurance Roulez écolo, propose aux jeunes conducteurs de participer au programme de l’organisme ZEROCO2 qui vise à atténuer les émissions de dioxyde de carbone par la plantation et l’entretien d’une variété d’arbres dans des terrains qui profiteront à différentes communautés du Québec.

Ces arbres agissent comme puits de carbone en captant le CO2 par photosynthèse.

En souscrivant un contrat d’assurance automobile de deux ans, Assurances Banque Nationale compensera les 3 000 premiers kilomètres de consommation de carburant des véhicules de ses clients (l’équivalent d’un tour du Québec) et ce, sans frais additionnels pour l’assuré.

Grâce à cette assurance, non seulement des arbres seront plantés au nom des assurés, mais ces derniers pourront également localiser ces arbres sur le site de ZEROCO2 au www.zeroco2.com, rendant ainsi tangible l’action posée pour chacun des assurés.

Chaque détenteur d’une police Roulez écolo recevra une confirmation que des arbres ont été plantés en son nom. Le calcul du nombre d’arbres à planter est effectué en fonction des émissions de CO2, basées sur une moyenne de consommation des petits véhicules, habituellement conduits par les jeunes.

De plus, Assurances Banque Nationale compensera les émissions générées par les déplacements de ses employés pour se rendre au travail, les aidant ainsi à faire un pas de plus pour la protection de l’environnement.

Ce premier geste s’inscrit dans la volonté d’Assurances Banque Nationale à réduire l’impact négatif sur l’environnement.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel