Accueil bulletin Je t'aime 2007/04/05 jeudi

2007/04/05 jeudi

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Hôpital, je t’aime moi non plus

Mercredi

7h 10 les nuits raccourcissent. Sur le perron de l’hôpital une infirmière et une aide soignante de nuit du service de chirurgie orthopédique conversent.
Bonjour ! Bonjour !  » Vous voyez on aime l’hôpital on y reste encore après le travail « …Clin d’œil !
Deux étages plus haut c’est l’heure du ménage.

Dans les couloirs des agents de la société MM poussent les engins de nettoyage et les chariots ménages. Ils ne portent pas de badge. Anonymes ! Bonjour ! Bonjour ! Le bureau est ouvert. Une blouse propre et le  » bip  » attendent. Mail, c ourrier, premiers coups de téléphone.

7h 45 Bonjour à la secrétaire qui accompagne la visite matinale. Bonjour à l’équipe En 45 minutes il faut prendre connaissance des dossiers des entrants de la nuit ; organiser la prise en charge des ceux qui seront opérés aujourd’hui et faire le tour des 35 patients de l’étage ; faire le lien avec les 3 infirmières et les 4 aides soignantes les kinés l’interne…qui composent l’équipe ce matin. La plupart sont très souriantes Elles sont arrivées à 6h 15 et se sont levée à…On s’active !

8h 40 changement de décor. Changement de tenue. Vestiaire et  » tenue de bloc « . Passage au  » bureau « , bureau des  » cadres du bloc opératoire  » tour de contrôle mi techno mi sourire. Quelques minutes quotidiennes essentielles ; on organise le planning opératoire de la journée en tenant compte des derniers évènements. En théorie outils informatique très performant en pratique le crayon à la main et ce jour tension majeure.  » 3 DHS  » à rajouter. Ce sont des réparations de fractures du col du fémur. Il faut les opérer rapidement pour éviter des complications à venir mais il faut qu’ils soient  » vus par l’anesthésiste  » que mme F  » ait eu son écho cœur  » que  » l’ampli soit libre  » que  » la salle 3 ait terminé pour que l’infirmière anesthésiste puisse être disponible « ….. Manifestement l’effet entonnoir ne présage rien de bon pour le déroulement de la journée.

8h 50 casaque à usage unique ; l’équipe entraînée a installé la première opérée pour une  » PTH « , une prothèse totale de hanche. Un bonjour pour elle et un mot d’encouragement sous péridurale. Vérification des radio et du dossier. On incise.

© François Aubart est chirurgien orthopédique, chef de service à l’hôpital Simone Veil d’Eaubonne-Montmorency (Val d’Oise).

Pour lire plusieurs autres articles de François Aubart cherchez sur Google : La plume et le bistouri.

Présenté par Ginette Villeneuve.

p.s. : © Il est interdit de mettre les textes de mes bulletins sur vos sites, forums, groupes, news, etc. Bulletin réservé présentement pour cette liste d’envoi seulement.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel