Accueil bulletin J'adore les animaux Pékin envisage l’interdiction de la consommation des chiens et des chats.

Pékin envisage l’interdiction de la consommation des chiens et des chats.

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Pékin envisage l’interdiction de la consommation des chiens et des chats. Une loi sur la protection des animaux est en préparation qui devrait bouleverser certaines habitudes alimentaires en Chine.

Dans un reportage en Chine,De Standaard annonce qu’un projet de loi de protection des animaux risque de faire du bruit en Chine. Le texte concerne plusieurs espèces animales dont le gibier mais aussi des espèces spécifiques de chats et de chiens d’élevage uniquement destinés à la consommation. On ne mange pas de labrador ou de golden retriever mais par exemple du chien jaune. On élève ainsi 10 millions de chiens et 4 millions de chats destinés à finir dans les bols.

C’est surtout en Chine du sud, en Mongolie et en Corée que l’on cuisine la viande de chat ou de chien.

Mais parallèlement au succès croissant des animaux domestiques, se sont développés en Chine des mouvements de défense des droits des animaux qui critiquent cette tradition. Leur campagne en faveur d’une interdiction semble à présent porter ses fruits.

Reste à voir si la loi, une fois votée, sera respectée : certains restaurateurs imagineraient déjà des formulations poétiques pour mettre au menu de la viande de chien ou de chat sous un autre nom

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel