Accueil Blague à part! Les p’tites vites (2)

Les p’tites vites (2)

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :
  • Une femme téléphone à son mari et lui dit:
    -J’ai passé 2 semaines dans une clinique d’amaigrissement et j’ai fondu de moitié.
    – Merveilleux! Reste un autre 2 semaines!

  • -Comment appelle-t-on un fonctionnaire qui travaille deux heures par jour?
    – Un hyperactif.

  • -Quelle est la différence entre un fonctionnaire et un chômeur?
    – Le chômeur a déjà travaillé.

  • Au cimetière Côte-des-Neiges, un Chinois dépose un bol de riz devant la tombe de son père.
    Le gardien qui passe à ce moment là, s’approche de lui et demande :
    -Quand pensez-vous que votre père viendra manger son bol de riz?
    Le Chinois lui répond:
    -La même journée que votre père à vous viendra sentir
    les fleurs que vous avez placées au pied de sa tombe.

  • Vous aimez sentir le contact du corps de quelqu’un contre vous? Sentir son souffle sur votre visage ou votre nuque, essayer de nouvelles positions, entrer par l’arrière ou par l’avant, monter, descendre, sortir, entrer froid et sortir chaud? Oui! Vous aimez ça?

    Alors prenez l’autobus!

  • -Dis-moi, demande ce monsieur à son épouse, si je venais à mourir aurais-tu beaucoup de peine?
    -Mon amour! Comment peux-tu en douter! Moi qui pleure pour un rien!
    – ???&&?2##!!!

  • Un homme entre dans un bibliothèque et s’adresse à la préposée…
    – Madame, pouvez-vous m’aider à chercher un livre?
    -Certainement , monsieur, lequel?
    -L’homme, le sexe fort. Écrit par Émile Girard.
    -Les livres de science-fiction sont au sous-sol, monsieur.

  • Un monsieur est à l’hôpital avec la tête enveloppée d’un solide pansement. Son infirmière lui dit:
    – Mon pauvre monsieur, votre femme doit vous manquer.
    – D’habitude oui, mais cette fois-là, elle m’a eu.

    Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel