Accueil Blague à part! Les maux de tête de Raymond

Les maux de tête de Raymond

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Raymond a très très mal à la tête. Quand il se lève le matin, il a mal à la tête.

Dans les embouteillages vers le bureau, il a mal à la tête.

Toute la matinée, il a mal à la tête. A midi il déjeune seul, forcement il ne peut pas participer aux conversations de ses collègues, il a mal à la tête.

L’après-midi, il essaie d’oublier qu’il a mal à la tête. Il rentre tôt pour essayer de se coucher et dormir un peu, mais la nuit le trouve éveille par son mal de tête.

Ca fait dix ans que ça dure et après avoir consulte plusieurs médecins, Raymond prend rendez-vous chez un spécialiste.

L’homme passe la tête de Raymond au scanner et rend son verdict:

-Raymond, j’ai deux nouvelles, une bonne et une mauvaise. La bonne c’est que nous avons trouve l’origine de votre mal. La mauvaise, c’est justement l’origine de votre mal.

En fait, vos testicules font pression sur le bas de votre dos. Les lombaires, en réaction, pincent le nerf spinal, lequel remontant le long de la colonne jusqu’a la tête, provoque une irritation permanente du cerveau, d’où vos maux de tête chroniques.

– Euh… Et que peut-on faire pour remédier à ça Docteur?
– Seulement deux choses Raymond, vous couper les testicules, ou vous laisser vivre avec votre mal.

Quelques instants de réflexion suffisent à Raymond pour se décider, il a vraiment trop mal à la tête :

– On coupe, Docteur!

Trois jours suffisent pour que Raymond, remis des suites de l’opération, quitte la clinique.

Un monde nouveau s’étale devant ses yeux incrédules : ses migraines l’ont quitte, ses tempes ne battent plus,

ses idées sont claires, les gens lui sourient et il leur sourit enfin!

Toutefois, il a perdu ses testicules.

Passant devant un tailleur pour homme, il décide, pour fêter ça, de s’offrir un nouveau costume sur mesure et pousse la porte du magasin.

– Bonjour, je veux un habit sur mesure!

– Pas de problème monsieur, je vous propose cette veste en 54 et ce pantalon en 46 qui vous iront parfaitement.

Un peu étonne d’une telle acuité de jugement, Raymond enfile l’ensemble et force est de constater qu’il lui va comme un gant.

– Vraiment monsieur, je suis impressionne! Comment pouvez-vous déterminer ma taille aussi précisément?

– Le coup d’oeil du pro, monsieur, j’exerce depuis plus de vingt ans.

Emballé, Raymond avide de compléter ses achats en s’offrant un caleçon de marque.

– Vous avez bien raison monsieur, je vous propose ce modèle a carreau en taille 42.

– Désolé monsieur, mais cette fois vous faites erreur, je porte uniquement du 40.

– Croyez-en le coup d’oeil du pro, monsieur. En caleçon, vous faites du 42.

Raymond insiste :
– Navre de vous prendre à défaut, monsieur, mais je porte du 40 depuis au moins 10 ans !

– C’est comme vous voudrez monsieur, mais je dois vous prévenir : en portant du 40, vos testicules vont faire pression sur le bas de votre dos et vos lombaires, en réaction, pinceront le nerf spinal qui a son tour vous donnera des maux de tête…

– Maudit!

<*****

– On ne le réalise pas assez, mais nos aînés valent cher.
– Ah oui. Comment ça? Je les imagine surtout comme des nuisances.
– Ben voyons, il faut y penser, ils ont de l’argent dans les cheveux; de l’or dans les dents; des pierres au foie; du plomb dans les pieds et ils représentent une source intarissable de gaz naturel!

Un envoi de Duschesne/Bouchard

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel