Accueil Blague à part! L’arche de Noé… 2004 !

L’arche de Noé… 2004 !

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Dieu s’adresse à Noé:
– Dans six mois, je ferai pleuvoir jusqu’à ce que le monde soit inondé et que tout ce qu’il y a de mauvais soit détruit.
Mais je veux sauver quelques bonnes personnes et deux spécimens de chaque espèce vivant sur la planète. Je t’ordonne donc de construire une arche.

Et dans le « flash » d’un éclair, il lui remit les spécifications pour l’arche.

– OK… Dit Noé, tremblant de peur et palpant les plans. Je suis votre homme.

Six mois plus tard, une immense tempête de pluie déferle sur la Terre. Dieu voit Noé assis dans sa cour, pleurant à chaudes larmes, et il n’y avait pas d’arche.
Un éclair fulgurant s’écrasa aux pieds de Noé.
– Noé ! s’exclama Dieu, Où est Mon arche ?
– Dieu, s’il vous plait, pardonne-moi, supplia Noé. J’ai fait de mon mieux, mais il y a eu quelques gros problèmes. Premièrement, j’ai dû obtenir un permis pour la construction de l’arche, mais vos plans ne rencontraient pas leur code.

Alors j’ai dû engager un ingénieur pour refaire vos plans avec
lequel j’ai eu un gros argument à savoir si des gicleurs devaient être inclus ou non.

Mes voisins se sont objectés, clamant que je violais les règlements de zonage en construisant l’arche dans ma cour.

Alors, j’ai dû demandé une dérogation au Comité de Zonage.
Puis, j’ai eu des problèmes à obtenir suffisamment de bois pour l’arche car il y avait une interdiction de couper des arbres pour protéger les chouettes mouchetées.

J’ai essayé de convaincre les environnementalistes et le Service de la faune que j’avais besoin de bois
pour sauver les chouettes mais ils ne voulaient pas me laisser les attraper.

Puis, j’ai commencé à rassembler les animaux et j’ai été poursuivi par un regroupement pour la défense des droits
des animaux qui s’objectait à ce que je ne prenne que deux spécimens de chaque espèce.

Et juste comme la poursuite était rejetée, le Comité d’Environnement m’a notifié que je ne pouvais terminer l’arche sans compléter un formulaire d’impact environnemental.

De votre proposition d’inondation, ils n’ont pas apprécié de n’avoir aucune juridiction sur l’Être Suprême.
Puis le corps des Ingénieurs a exigé une carte de la zone
d’inondation. Je leur ai envoyé un globe terrestre.
Actuellement, je suis à essayer de résoudre une plainte du
Comité des Droits de la Personne à savoir combien de minorités je suis supposé embaucher.

Le Département du revenu a saisi tous mes biens proclamant que je m’apprêtais à quitter le pays et je viens juste de recevoir un avis de l’Etat comme quoi je dois des taxes d’utilisation.
Franchement, je ne pense pas que je pourrai terminer
l’arche en moins de cinq ans.

Alors le ciel s’éclaircit, le soleil commença à luire… Et un arc-en-ciel traversa le ciel. Noé leva les yeux et sourit.
– Vous voulez dire que vous ne détruirez pas le monde?
– Non, les fonctionnaires s’en occupent.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel