Contre la discrimination raciale
La scène qui suit a eu lieu dans un vol de la compagnie British Airways entre Johannesbourg et Londres.

Une Blanche, d’environ cinquante ans, s’assied à côté d’un Noir.
Visiblement perturbée, elle appelle l’hôtesse…
– Madame?
– Mais vous ne voyez donc pas? On m’a palcée à côté d’un Noir. Je ne supporte pas de rester à côté d’un de ces répugnants. Donnez-moi un autre siège.
– S’il vous plait, calmez-vous. Presque toutes les places de ce vol sont prises. Je vais voir s’il y a une place disponible.

L’hotesse s’éloigne et revient quelques minutes plus tard.
– Madame, comme je le pensais, il n’y a plus aucune place de libre dans la classe économique. J’ai parlé au commandant et il m’a confirmé qu’il n’y a plus de place dans la classe exécutive.
Toutefois, nous avons encore une place en première classe.

Avant que la dame puisse faire le moindre commentaire, l’hôtesse poursuit.
– Il est tout à fait inhabituel dans notre compagnie de permettre à une personne en classe économique de s’asseoir en première classe. Mais, vu les circonstances, le commandant trouve qu’il serait scandaleux d’obliger quelqu’un à s’asseoir à côté d’une personne aussi désagréable.

Et, s’adressant au Noir…
– Donc, monsieur, si vous le souhaitez, prenez votre bagage à main car un siège en première classe vous attend.

Et tous les passagers autour qui, choqués, assistaient à la scène, se levèrent et applaudirent.

Histoire vécue

Devinette
Pourquoi les fanfares avancent-elles en jouant?











– Pour s’éloigner du bruit.

88888

Plus dans la section

Blague à part!

Related Post
  • 18 May 2021 par › Planète Québec

    La relativité

    Hé! Hé! Ouverture aujourd’hui du site de réseautage social Ma Planète Venez lire et commen...Readmore
  • 17 May 2021 par › Planète Québec

    Du nouveau

    Désormais, pour lire la blague du jour, cliquez sur Ma Planète, notre site interactif et collabora...Readmore
  • 16 May 2021 par › Planète Québec

    Le rêve – Papa as-tu 100$

    Le rêve – Tu ne devineras jamais, mon chéri, dit la femme à son riche ami qui lui rend visi...Readmore