Dans un café bondé de Paris, seul à sa table, un touriste déguste une crème caramel. Soudain, un autre touriste s’approche de lui:

– Est-ce que pouvoir m’asseoir ici?

– Pas de problème…

– Merci, vous être gentil…

– Vous êtes en vacances?

– Oui, moi arrivé hier…

– Vous venez de quel pays

– De Norvège. Et vous?

– Du Québec.

– Québec? Moi pas connaître…

– Ben, je viens du Canada…

– Ah! Canada! Ça connaître! Mais pourquoi avoir dit que vous venez du Québec?

– Parce que je viens d’abord du Québec!

– Ah, vous être né au Québec et avoir immigré au Canada…

– Non, moi être né au Québec pis être resté Québec…

– Ah, votre père vient du Canada?

– Non, mon père, ma mère, ma femme, tout le monde vient du Québec…

– Alors pourquoi avoir dit Canada?

– Parce que vous saviez pas c’était quoi le Québec!?

– Mais si vous pas avoir su c’était quoi Norvège, moi pas vous avoir dit que mon pays être.

– Le Canada, c’est pas le Japon. Le Canada, c’est mon pays.

– Ah, votre pays plus être Québec…

– Mon pays, c’est le Québec. Mais mon pays, ça peut aussi être le Canada, si la personne ne sait pas c’est quoi le Québec…

– Moi pas comprendre…

– Regarde, c’est simple, je viens de la province du Québec dans le pays du Canada.

– Ah ! Mais moi pas avoir demandé de quelle province vous venez, mais de quel pays… Moi venir de région Lofoten en Norvège, mais avoir répondu Norvège quand vous demandiez de quel pays je venais…

– Je sais, je suis pas cave! Mais moi, quand on me demande de quel pays je viens, je réponds le Québec! Même si c’est le nom de ma province, pour moi, c’est mon pays.

– Oh! Moi comprendre. Vous être séparatiste. Vouloir que votre province Québec devienne votre pays…

– Es-tu fou? Je veux rien savoir de ça!

– Moi pus comprendre.

– C’est simple! Tu m’as demandé de quel pays je viens, j’ai répondu le Québec, parce que le Québec c’est mon pays, mais je veux pas que ce le soit vraiment, parce que ce serait trop de trouble. Je veux juste pouvoir le dire. Faque je peux-tu le dire ?

– Moi tout mêlé. Toi avoir passeport de quel pays: Québec ou Canada?

– CANADA!

– Alors pourquoi toi pas avoir répondu tout de suite Canada?

– Parce que ça me tente pas. Pour moi, le Canada, c’est Anne Murray, le Stampede, la police à cheval, Toronto, le SRAS, c’est pas chez nous. Chez nous, c’est Séraphin, La P’tite Vie, Paul Piché. Tu comprends???

– De moins en moins…

– Regarde, on va oublier ça. Pose-moi une autre question.

– De quelle ville tu viens?

– Euh… Ben là, je ne sais plus…

– Toi pas savoir c’est quoi ta ville?

– Oui, je sais c’est quoi ma ville. Mais ma ville, c’était une ville qui a fusionné avec une autre ville mais qui, là, va peut-être défusionner avec la ville qui serait censée être devenue ma ville…

– Toi pas évident! Quand toi écrire ton adresse, toi écrire quoi?

– Je le sais pus. Parce qu’avant, j’écrivais Outremont, mais Outremont est devenu Montréal, mais y ont dit d’attendre trois ans avant de ne plus écrire Outremont pour pas mêler la Poste. Mais là, les libéraux ont passé une loi qui permet à Outremont de redevenir Outremont, mais je sais pas s’il va falloir attendre encore trois ans avant de pouvoir l’écrire. Ou si lorsque les trois premières années vont être finies, il va falloir écrire Montréal durant trois ans et après écrire Outremont. À moins que le PQ soit revenu au pouvoir et que là, on ait refusionné avec Montréal et là on pourrait écrire Montréal, trois ans plus tard.

– Je pense que moi y aller, avoir mal de tête…

– Pourtant, c’est simple: ma ville, c’est Outremont, mon pays, c’est le Québec. Mais si t’aimes mieux, ma ville, c’est Montréal, pis mon pays, c’est le Canada.

– OK, là, je comprends!

– Y était temps. En tout cas, ça été ben l’fun de jaser avec toi, pis si jamais tu viens dans mon coin, tu viendras me voir.

– OK. Mais tu vas être où? À Montréal, à Outremont, à Québec ou à Canada?

– Canada.. /$%&*?/”!”$?&+&?*%/$”/”..stie !

Les petites annonces des boss
– Comment interpréter les petites annonces passées par les employeurs –

“Salaire compétitif”
Nous restons compétitifs en payant moins nos salariés que nos concurrents.

“Rejoignez notre compagnie en avance”
Nous avançons tellement vite que nous n’aurons pas le temps de vous former.

“Atmosphère de travail décontractée”
Nous ne payons pas assez pour nous attendre à ce que vous mettiez un costume tous les jours.

“Orientée vers le flux tendu”
Vous serez 6 mois en retard sur votre programme dès votre premier jour de travail.

“Heures supplémentaires parfois”
Un peu tous les soirs, et de temps en temps le week-end.

“Services variés”
Chacun de vos collègues de travail pourra vous donner du travail en rab…

“Devra posséder le goût du détail et du travail bien fait”
Nous n’avons pas de contrôle qualité.

“Recherchons candidats ayant une expérience très large”
Vous devrez remplacer les 3 personnes qu’on vient de licencier…

“Des connaissances dans le domaine de la résolution des problèmes seront un must”
Vous vous préparez à entrer dans une compagnie en chaos perpétuel.

“Exige les compétences d’un chef d’équipe”
Vous aurez les responsabilités d’un manager sans la paie ni le respect.

“Bonnes compétences en communication”
Le management communique mal. Vous devrez deviner ce que vos supérieurs veulent… Et le réaliser!

88888

Plus dans la section

Blague à part!

Related Post
  • 4 March 2021 par › Planète Québec

    2007/07/25

    Un instituteur appelle au tableau l’un de ses élèves : – Qu’est-ce qu’une ...Readmore
  • 3 March 2021 par › Planète Québec

    Le fessier

    Un envoi de Roland Blais Deux femmes agées sont assises sur un banc de parc. La première dit à l&...Readmore
  • 2 March 2021 par › Planète Québec

    Paroles d’un vieux sage

    Un envoi de Gisèle – Un petit garçon fait ses devoirs de français. Tout à coup, il demande...Readmore