mon billet d’humeur    Jeff de bruxelles:

Référendum

 

Voila un terme démocratique qui permet aux citoyens d’un pays de donner leur avis sur un fait déterminé. Or, dans certains pays , ils sont appelés, par référendum,  pour une simple consultation, le gouvernement en place se donnant le droit d’agir en fonction du résultat, à sa guise. C’est là que personnellement je m’insurge ! A mon avis, la volonté du peuple doit être respectée. Loin de moi de penser qu’un référendum sur tout et rien soit nécessaire et que la classe dirigeante est largement compétente pour statuer sur des faits de sociétés, sur les lois, etc… d’ailleurs, ils ont été élus pour agir en conséquence . Mais par contre, et de là mon billet d’humeur, j’en reviens au dernier référendum que le peuple suisse a demandé pour une politique d’immigration choisie. Que le peuple suisse s’inquiète de la venue de travailleurs immigrés  de l’union européenne ou d’ailleurs, qui demande à avoir du travail dans leur pays, et que le marché de l’emploi est saturé, je trouve légitime leur revendication. Demander à tous les ressortissants des  pays limitrophes à la Suisse leur avis sur le même sujet, je suis certain du résultat.  C’est pour cette raison que les politiques , à part la Suisse, ne sont pas très enthousiates à faire des référendums, juste, comme  je le cite en début d’article,  pour une simple consultation.

Bien entendu, les résultats sont mitigés ! une personne sur deux en Suisse, a voté pour la limitation de la venue de travailleurs étrangers sur leur sol. Il faut analyser en profondeur et en tirer les conséquences. C’est un épineux problème à résoudre . Mais, poser la question à un ouvrier licencié de son entreprise, à qui on dit que le marché n’est plus compétitif, qu’une restructuration s’impose, qu’une délocalisation de son outil de travail dans d’autres pays , pour cause de coût de la main-d’oeuvre ou autres, et qui s’aperçoit que la libre circulation des travailleurs  est autorisée.  Doit-il aller travailler en Chine,où leurs produits envahissent le monde entier, cherchant certainement de la main-d’oeuvre, je crains fort que la demande de travail du petit suisse licencié lui soit poliment mais fermement refusée.

Des règles mondiales s’imposent  à vous , Mesdames et Messieurs les politiques et dirigeants influents.

Plus dans la section

Billet d’humeur de Jeff de Bruxelles

Related Post
  • 20 January 2020 par › Alain Legoff

    Dons

     Mon billet d’humeur  20 janvier 2020 ” Donner ”  Faites un don ! Voilà une be...Readmore
  • 23 December 2019 par › Alain Legoff

    Jeff de Bruxelles

    à tous au Québec, ma dernière aquarelle de l’année 2019 pour avoir le plaisir de vous souh...Readmore
  • 9 December 2019 par › Alain Legoff

    Banane

    mon Billet d’humeur 9 décembre 2019 “Banane” la banane, qui ne connait pas ce fru...Readmore