Accueil Billet d'humeur de Jeff de Bruxelles Hommages

Hommages

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :
Mon billet d’humeur 11 décembre 2017
Hommages  « national & populaire »
Ces deux hommes, diamétralement opposés, viennent de quitter ce bas monde pour, normalement, rejoindre un monde meilleur, et ont marqué , à leur manière, les esprits , culturellement et musicalement , leur temps. Au point de vue popularité , à l’échelle nationale française, voire mondiale, à l’instar d’un certain Elvis Presley , Johnny Halliday, décédé le 7  décembre 2017, l’impact est énorme, quoique , Jean d’Ormesson, écrivain , journaliste , philosophe, décédé le 6 décembre 2017 aura les faveurs d’intellectuels et autres têtes pensantes . Il est un fait certain, au prorata des disques, albums, CD, etc.. la palme revient au premier nommé. Avec une longévité de carrière remarquable ( 57 ans ), l’homme a bousculé tous les critères de succès , avec des hauts et des bas , reflétant la vie agitée de cette vedette. Comparaison n’est pas raison, Jean d’Ormesson restera dans les mémoires, au même titre que les grands écrivains qui ont marqué leur temps. Quoiqu’il en soit, ces deux personnages ont réussi à s’élever au-dessus de la mêlée et les hommages de l’état français , populaire pour l’un, qui peut se targuer lors de ses obsèques, de réunir un nombre de personnes considérable pour y assister et national pour l’autre, grand homme de l’état français,  dont ci-après un extrait du discours du Président de la république française lors de ses funérailles, E.Macron: »Jean d’Ormesson fut ce long été auquel, pendant des décennies, nous nous sommes chauffés avec gourmandise et gratitude. Cet été fut trop court et déjà quelque chose en nous est assombri. Il n’était pas un lieu, pas une discussion, pas une circonstance que sa présence n’illumina. Il semblait fait pour donner aux mélancoliques le goût de vivre, et aux pessimistes celui de l’avenir », a déclaré le président de la République, Emmanuel Macron, lors de l’hommage national qui lui a été rendu vendredi 8 décembre dans la cour des Invalides à Paris »

pour l’autre prouvent cet état de fait.
Il est sur , en ce qui me concerne , que la musique de Johnny résonnera encore longtemps dans ma tête, et que cette dernière sera enrichie par cet auteur, riche d’une quarantaine d’ouvrages.
Jeff de Bruxelles
Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel