Accueil Billet d'humeur de Jeff de Bruxelles Cumul

Cumul

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

 

billet d’humeur 20 juin 2017

Tout comme moi, vous entendez, notamment en Belgique, des élus politiques qui cumulent différents mandats en plus de leurs fonctions officielles. Avec les scandales retentissants qui éclatent  où ces mandataires recevaient des jetons de présences, participaient ou pas à des réunions de conseil d’administration, et recevant des appointements astronomiques. Et, venant du parti socialiste,entre autre, cela a fait sauter le bouchon auprès de la population qui s’aperçoit que beaucoup s’en mettent plein les poches. Non content que la Wallonie cumule différentes gouvernances, ( région wallonne , communauté française, région bruxellois ) , les politiques élus qui deviennent députés siègent dans ces différentes assemblées , c’est leur droit. Par contre, je cite en exemple un Bourgmestre  ( Belgique, Allemagne, Autriche, Luxembourg,  etc… Maire en France et Canada,  président de commune en Suisse … ) qui est détenteur du pouvoir exécutif dans sa commune, qui à ce titre touche des émoluments en fonction de la grandeur de sa ville , ce qui est tout à fait normal.  Losque ce dernier se présente aux élections pour représenter sa région à la députation et élu député,  rentrant comme consultant dans différentes  organisations privées,  cumulant des dizaines de mandats, avec des rénumérations  défiant toute concurrence, cela devient beaucoup pour le militant de base, et qui, sans le courage de quelques uns de dénoncer ce genre de pratiques, certains toucheraient encore, sans rien dire à personne, des salaires mirobolants. J’en déduits que la clarté, la transparence, l’éthique n’est pas encore pour demain. Que beaucoup d’élections vont se faire et que je pense, que pour changer, il faudrait que le cumul soit interdit, que le bourgmestre élu dans sa commune soit son seul et unique mandat ou un député, démocratiquement élu représente sa région  à l’assemblée, ou  alors, libre à lui de faire l’un ou l’autre , mais à titre gratuit pour son deuxième mandat de représentation. Il est un fait certain que nous n’entendrions plus le cumul des mandats et tout ce qui en découle de scandales et autres malversations.

Jeff de bruxelles

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel