vendredi, 20 octobre 2017
Accueil Auteurs Articles de André Labrosse André Labrosse

André Labrosse André Labrosse

André Labrosse André Labrosse
181 ARTICLES 0 COMMENTAIRES
Poète rêveur, plume lyrique, Mon écriture au gré de ma sensibilité. Je voltige avec passion à travers les mots sublimes. D'ailleurs, je vous invite à visiter mes sites de poésie (Région de Mt-Laurier, Québec)
Envoyez moi un message :

Votre nom (obligatoire)

Votre courriel (obligatoire)

Sujet

Votre message

CETTE FENÊTRE

Cette fenêtre   De la fenêtre, un ciel sinistre. Nuages moqueurs, j’enregistre. Un cœur arrêté, regard pénible À la recherche d’une vie indisponible.   De la fenêtre, liberté exprimée. Silence morbide, une...

EN LIBERTÉ, FIERTÉ?

En liberté, fierté?   Ce bon peuple qui s’égare, gare. Nostalgie d’un lys étouffé, décoiffé. Le vent maussade, des pas sonnant le glas. Un mât, tour de Pise, souffrance,...

ALLÉGORIQUEMENT

  Allégoriquement.-   Je veux modeler ton visage à l’image de ta beauté. Dessiner tes contours, ces atours, lignes sensibles. Caresser tes seins, le saint qui manipule ce charme. Tracer...

CE CIEL

  Ce ciel.-   Je regarde le ciel, quelques nuages peureux. J’en ris, je continue mes pas désinvoltes. Vent frisquet, l’esprit rafraîchit Mes hésitations, mes étourderies.   Je regarde le ciel, l’immensité...

ÉPITAPHE D’UN POÈTE RÊVEUR

Épitaphe d’un poète rêveur.- Un loupiot utopique Dansant le dramatique. Silence sceptique Respirant l’abdique. Éphèbe, cœur pudique. Espoir angélique Puis une vie diabolique, Propos despotiques. Vieillesse dramatique, Plume frénétique. Saccage despotique. Douce mémoire pathétique. André, épervier

L’ENFANTELET

L’enfantelet Il se repose éternellement. Avait-il ce besoin… déjà! Les vagues l’accompagnent… Douleur extrême de l’exprimer. Maudite guerre, on abat l’innocence. Le respect de vivre en toute liberté. J’enrage auprès de...

AMOUR PRINCIER

Amour princier.-   À la recherche du bonheur, tu cliques l’amour. Le lointain désir de saisir mille bises. Comprendre un rapprochement, un velours. Caresser l’insaisissable, satisfaction décisive.   Le mystère d’aimer,...

LE MENDIGOT

Le mendigot.- Tu sens l’urine, l’odeur des pauvres. Tes haillons décrivent ton misérabilisme. Le trottoir infect, ton parcours difficile. Tu craches le sang, couleur d’habitude. Sac au dos, tu...

MAMAN LOINTAINE

Maman lointaine Les jours s’écoulent péniblement, tragiquement. Dans mon esprit vit une tendre Maman. La prendre dans mes bras doucement. Sentir ses odeurs amoureusement. Le lointain nous sépare dans...

délice

Délice.- Ta frimousse espiègle, lèvres savoureuses. Beauté vénusienne, corps excitant. Nichons flatteurs, guibolles gracieuses. Débauche agréable, baisers envoûtants. L’alcôve enflammée, une biroute excitée. Ta chemisette provocante, vice machinal. Propos guillerets, luxure...

Toutes nos chroniques