Dans la vie, il faut faire ce qu’on aime, sinon on le paie très cher..

Osez quitter votre travail pour suivre votre inspiration.

Curieusement, on pourrait croire qu’il y a une récompense pour ceux qui se sont efforcés de faire pendant longtemps ce qu’ils n’aimaient pas, comme s’ils avaient accumulé des mérites.

C’est tout le contraire qui se passe. Quand on ne fait pas ce qu’on aime, on hypothèque son rendement êtrique, on sort du domaine de la liberté pour œuvrer dans le monde mécanique.

Résultat : la vie se dégrade, le bonheur est menacé, les conséquence de ces mauvais traitements sont énormes.

Si vous n’aimez pas votre travail, quittez-le sans délai, tout de suite. Arrêtez-vous au milieu d’une phrase si vous êtes secrétaire; stoppez votre convoi à la prochaine gare si vous êtes conducteur de métro et allez-vous-en !

Interrompez votre conférence de presse et mettez une affiche comme celle-ci : “absent pour cause de bonheur”.

Si vous êtes en train de changer la couche de votre enfant en pleurant, donnez-le à une voisine et allez vous promener; si vous êtes gynécologue et que vous en avez assez, laissez là vos spéculums et sortez.

Si vous êtes chargé de tuer le bétail à l’abattoir, déposez votre instrument, arrêtez l’hécatombe; si vous êtes danseuse nue, arrêtez-vous en pleine action et allez faire pipi dans le gin de votre patron.

Si vous êtes prêtre et que pendant la consécration vous réalisez que ce que vous faites n’a pas de sens, donnez l’hostie au chat, montrez la langue aux fidèles et enfuyez-vous au plus vite.

Partez consciemment. Partez sûr de vous, de votre initiative, de votre créativité, de votre destin.

Votre inspiration profonde vous mènera plus sûrement vers le succès que les calculs les plus savants. Faites confiance à votre être.

88888

Plus dans la section

André Moreau - en liberté

Related Post
  • 24 April 2006 par › Planète Québec

    Ma vérité toute nue

    Dans une philosophie de la lumière et de la joie pure comme la mienne, il n’y a pas de place ...Readmore
  • 4 April 2006 par › Planète Québec

    Je vis nu

    Certaines personnes ont beaucoup de difficulté à vivre en société. Les explications qu’on ...Readmore
  • 15 March 2006 par › Planète Québec

    2,000 ans de malheur chrétien

    Le jovialisme tel que je le vis et l’enseigne aujourd’hui sera considéré demain comme ...Readmore