Nous vivons dans un monde sans être où chacun est prêt à n’importe quoi pour ne pas avoir l’air vide, absent, inutile. La vraie gloire est très différente. Elle est liée à l’immortalité, à la liberté et à la créativité.

Est-on capable d’évaluer sa propre importance? Par exemple, si je vois que mon travail, mon image, autrui empiètent sur ma liberté, eh bien! j’ai le devoir à ce moment-là de revendiquer ma propre importance face à ces conjonctures qui prennent trop de place dans ma vie.

Le sentiment de responsabilité de la personne vient de ce qu’elle s’arroge des privilèges exceptionnels. La vanité du Moi n’a pas de limite.

Une des caractéristiques de la personne “responsable” au travail tient en ce qu’elle se croit indispensable et qu’elle s’imagine que c’est elle qui fait tourner le monde. Ce sentiment d’importance est tout à fait gratuit, absurde et sans fondement.

Il y a de la compétition à tous les niveaux de la hiérarchie sociale ou occulte. Nous assistons à une guerre permanente d’ego. Tous sont en lutte contre tous.

Lorsque les personnes en autorité s’aperçoivent que vous n’avez pas d’ambition et que votre désir est d’être libre, d’être conscient, ils vous considèrent immédiatement comme un subalterne, comme un individu inférieur, tant ils apprécient l’importance des gens en fonction du rôle qu’ils jouent dans la société.

Il faut une grande noblesse pour ne pas s’enfler la tête avec un rôle, une fonction. Les gens ne vivent que par l’image. S’ils se font photographier en compagnie de quelqu’un qui, selon leurs propres critères, ne les vaut pas, ils jugent que leur image est menacée. Pour ma part, je ne laisserai jamais un rôle occulter mon être, m’amener à abaisser autrui.

En réalité, la plupart des personnes en autorité sont dépourvues de toute maturité et se conduisent comme des enfants désireux d’attirer l’attention. Je voudrais dire ici à tous ces gens qui se glorifient de leur image, de leur fonction, qui s’attribuent des responsabilités et des compétences, que ce sont des bouffons, car leur unique intérêt est de glorifier leur ego et de travailler à assurer leur importance éphémère.

La seule attitude saine devant ces individus qui souffrent d’une inflation de l’ego est celle que j’ai adoptée à la radio quand on a annoncé, il y a plusieurs années, le suicide d’un Premier ministre. Je m’étais exclamé : enfin, un politicien qui a compris!

88888

Plus dans la section

André Moreau - en liberté

Related Post
  • 24 April 2006 par › Planète Québec

    Ma vérité toute nue

    Dans une philosophie de la lumière et de la joie pure comme la mienne, il n’y a pas de place ...Readmore
  • 4 April 2006 par › Planète Québec

    Je vis nu

    Certaines personnes ont beaucoup de difficulté à vivre en société. Les explications qu’on ...Readmore
  • 15 March 2006 par › Planète Québec

    2,000 ans de malheur chrétien

    Le jovialisme tel que je le vis et l’enseigne aujourd’hui sera considéré demain comme ...Readmore