Certaines femmes font une crise d’hystérie chaque fois qu’elles voient un homme de près et lui font de sévères reproches comme s’il était coupable d’être un mâle.

J’en ai rencontré une dernièrement qui m’a tenu des propos incohérents ; Elle m’a engueulé comme si j’avais été responsable de tous les maux qui affligent les femmes. Elle a fini par me dire tellement de mal des hommes, sur leur bêtise, leur agressivité, leur manière brutale de faire l’amour, que j’en ai conclu ou bien qu’elle n’aimait pas du tout les hommes, ou bien qu’elle était lesbienne.

Eh bien, non ! Le soir même, je la rencontrais au bras d’un macho de la pire espèce et elle roucoulait comme un chaton inoffensif. Laissez-moi vous dire que là, je ne marche plus. Et je m’adresse ici à ces enragées de la guerre entre sexes.

Mesdames, si vous tenez à engueuler les mâles à ce point, de grâce, soyez conséquentes et interdisez-leur votre lit. Si les hommes vous exploitent autant, cessez de vous donner à eux et faites la grève de l’amour. Sinon, il va falloir que vous leur reconnaissiez certaines qualités et certains mérites, comme par exemple que vous ne pouvez pas vous passer d’eux.

Ou alors, il faudra leur tenir le langage que voici : ” Viens ici, mon écœurant. Tu me dégoûtes, je te hais, mais fais-moi l’amour parce que j’en ai besoin. Si tu ne me satisfais pas immédiatement, je vais te violer, car des salauds comme toi, j’adore ça. Tu abuses de moi et pourtant, je suis contente. Je t’aime, donc tu me dégrades !”

Il faudrait en arriver là, car elles sont rares les féministes qui peuvent se passer d’un homme. Elles les prennent dans leurs bras, les chouchoutent, les bordent dans leur lit et, le lendemain, elles en parlent avec horreur, médisent sur leurs mauvaises manières, se plaignent d’avoir été battues et veulent devenir lesbiennes par réaction.

Ça n’a aucun sens. Pour être logiques, mesdames, il faudrait en dire du mal au moment même où ils vous font du bien. Là au moins, la contradiction serait manifeste et honnête !

88888

Plus dans la section

André Moreau - en liberté

Related Post
  • 24 April 2006 par › Planète Québec

    Ma vérité toute nue

    Dans une philosophie de la lumière et de la joie pure comme la mienne, il n’y a pas de place ...Readmore
  • 4 April 2006 par › Planète Québec

    Je vis nu

    Certaines personnes ont beaucoup de difficulté à vivre en société. Les explications qu’on ...Readmore
  • 15 March 2006 par › Planète Québec

    2,000 ans de malheur chrétien

    Le jovialisme tel que je le vis et l’enseigne aujourd’hui sera considéré demain comme ...Readmore