Je crois que nos pensées régissent notre vie et que le monde s’y ajuste.

Si j’ai opté pour un optimisme universel, c’est que tout homme étant libre ou ayant la possibilité de l’être, il peut à chaque instant changer ses pensées pour modifier l’allure de sa vie.

Il n’y a donc pas pour moi d’accidents, de circonstances atténuantes pour expliquer ce qui arrive à l’homme. On le sait, même en pleine guerre, dans un pays dévasté, l’homme qui porte la paix en lui ne sera pas touché, n’entendra même pas un coup de canon.

Partout où j’ai dit qu’il n’y avait aucune espèce d’injustice dans le monde puisque l’homme recevait à chaque instant le salaire de ses pensées, j’ai soulevé un tollé de protestations, aussi bien de la part des croyants que de la part des athées, aussi bien des empiristes que des rationalistes.

Ayant réussi à mécontenter tout le monde, je me suis retrouvé seul à penser ainsi dans un contexte de plus en plus marqué par le matérialisme mercantiliste (le Capital) et le matérialisme théologique (Dieu comme entité souveraine transcendante).

Toutes mes idées de gratuité, d’inutilité, de facilité ont été repoussées comme autant de lubies contestées par ces deux formes de matérialisme.

Cela m’apprendra à soutenir un monisme immanentiste à une époque où l’appareil manipulateur du pouvoir appartenant aux riches cherche à faire taire ceux qui pensent par eux-mêmes et qui s’entêtent à refuser tout compromis avec la loi du troupeau.

Or, malgré les contrariétés de mon existence, je suis resté optimiste. Je fais sourire, je m’entête.

Je vais même jusqu’à considérer le monde où nous vivons, qui respecte les normes, comme une sorte d’illusion cinématographique du mental, comme un programme qui cantonne dans le domaine de l’imaginaire les réalités les plus assurées de ceux qui ont renoncé à toute liberté pour jouir d’un profit et se voir reconnus.

Une telle attitude de ma part est intolérable, bien sûr. Alors, je végète… mais je ne suis pas un végétal.

88888

Plus dans la section

André Moreau - en liberté

Related Post
  • 24 April 2006 par › Planète Québec

    Ma vérité toute nue

    Dans une philosophie de la lumière et de la joie pure comme la mienne, il n’y a pas de place ...Readmore
  • 4 April 2006 par › Planète Québec

    Je vis nu

    Certaines personnes ont beaucoup de difficulté à vivre en société. Les explications qu’on ...Readmore
  • 15 March 2006 par › Planète Québec

    2,000 ans de malheur chrétien

    Le jovialisme tel que je le vis et l’enseigne aujourd’hui sera considéré demain comme ...Readmore