On ne trouvera pas en moi quelqu’un qui critique la folie d’amour, mais plutôt quelqu’un qui critique la folie de ceux qui croient qu’on les aimera parce qu’ils aiment.

Le fait d’aimer quelqu’un n’implique pas absolument qu’il m’aimera. Aussi devrais-je pouvoir dire à celle que j’aime le mot de Gabriel Marcel : “Je t’aime et est-ce que cela te regarde ?”

De même ne sommes nous jamais obligés d’aimer ceux qui nous aiment. Quelqu’un peut me déclarer : “Je suis en amour avec vous.” Bien, mais il ne doit pas s’attendre à ce que je me précipite dans ses bras. Je peux lui répondre avec le sourire : ” Félicitations !”

C’est Albert Camus qui disait : “C’est une simple malchance de ne pas être aimé, mais c’est un grand malheur de ne pas aimer.”

Or, pour aimer de cette façon, c’est-à-dire sans nécessairement croire qu’autrui nous aimera, il faut que l’amour soit un épanchement de l’être, le résultat d’une abondance intérieure qui se déverse sur lui.

Aussi, ceux qui cherchent l’amour pour être heureux devraient-ils se raviser : il faut être heureux pour aimer!

Maintenant, comprenez-vous ce que signifie se laisser être? Cela signifie qu’on est capable d’aller puiser en soi les énergies nécessaires pour vivre de façon autonome.

Il n’est plus question ici de se faire compléter par un autre. Je n’ai plus besoin de complément, puisque je suis complet par moi-même.

Autrui ne peut être que mon supplément, c’est-à-dire qu’il est contingent par rapport à ce que je suis. Mes suppléments peuvent être nombreux, puisqu’ils ne sont pour moi que le miroir de ce que je suis.

Mais attention ici : cela est également vrai pour eux. Je ne peux donc aimer que des gens qui me ressemblent et avec lesquels je vais entrer en communion. Pas d’être, pas d’amour.

N.B.- L’auteur de cet article est docteur en philosophie de la Sorbonne et reçoit chez lui, à Montréal comme à Québec, pour des conférences en philosophie ou des consultations privées en érotologie, les gens intéressés à connaître sa pensée ou à solliciter une aide. Il a publié 42 livres disponibles pour ceux qui veulent se les procurer.

Page web- http://pages.infinit.net/jovialst

88888

Plus dans la section

André Moreau - en liberté

Related Post
  • 24 April 2006 par › Planète Québec

    Ma vérité toute nue

    Dans une philosophie de la lumière et de la joie pure comme la mienne, il n’y a pas de place ...Readmore
  • 4 April 2006 par › Planète Québec

    Je vis nu

    Certaines personnes ont beaucoup de difficulté à vivre en société. Les explications qu’on ...Readmore
  • 15 March 2006 par › Planète Québec

    2,000 ans de malheur chrétien

    Le jovialisme tel que je le vis et l’enseigne aujourd’hui sera considéré demain comme ...Readmore