J’ai entendu le cri strident des mouettes qui planaient au dessus de la montagne dans le ciel matinal.

Ça sentait le printemps dans ma chambre. Aussitôt, un hymne est monté en moi. C’était comme une symphonie fantastique.

J’avais des raisons d’être joyeux, ce qui n’est pas toujours le cas. Deux de mes anciennes amoureuses ont repris contact avec moi.

Elles vont toutes revenir, je le sais. Quel homme peut encore les contenter après qu’elles m’aient connu?

L’une d’entre elles m’a dit: « Je me sens illuminée du dedans en ta compagnie ». Il est vrai que je me sens plus allumé en cette période de l’année.

Une jeune femme très intello m’a fait un merveilleux compliment dernièrement, à Québec. Elle m’a dit: «Vous êtes le Jim Morrison de la philosophie.»

Jamais les habitants des pays chauds ne pourront comprendre l’exaltation printanière ressentie après la longue prostration hivernale que nous vivons chaque année chez nous.

On nous dit que le climat va se réchauffer progressivement d’ici la fin du siècle. Je veux bien le croire. Serons-nous inondés par la fonte des glaciers du Pôle Nord?

On nous demande de ne pas nous exposer trop longtemps au soleil à cause de l’amincissement de la couche d’ozone. Tout change. Je demeure inébranlable.

Le “nouvel ordre mondial” ne m’intéresse pas. Je n’ai rien à voir avec ce genre de société. Je n’ai rien à vendre. Je me fous du rendement.

Je me sens bien, puissant, inaltérable. L’amour que je me porte me réconcilie avec le monde. Je suis en vacances pour l’éternité. C’est mon état naturel.

88888

Plus dans la section

André Moreau - en liberté

Related Post
  • 24 April 2006 par › Planète Québec

    Ma vérité toute nue

    Dans une philosophie de la lumière et de la joie pure comme la mienne, il n’y a pas de place ...Readmore
  • 4 April 2006 par › Planète Québec

    Je vis nu

    Certaines personnes ont beaucoup de difficulté à vivre en société. Les explications qu’on ...Readmore
  • 15 March 2006 par › Planète Québec

    2,000 ans de malheur chrétien

    Le jovialisme tel que je le vis et l’enseigne aujourd’hui sera considéré demain comme ...Readmore