Accueil À la rencontre de Jésus Premiers pas vers une vie nouvelle

Premiers pas vers une vie nouvelle

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Évangile selon Matthieu, chapitre 3, versets 1 à 17

30 ans : un âge charnière. On n’est plus tout à fait un jeune homme sans être encore un homme d’âge mûr. On peut penser que Jésus en a assez de sa vie rangée, sage, qui ne mène nulle part. Il connaît et sans doute admire-t-il l’engagement social et religieux de son cousin Jean qui prêche et baptise au bord du Jourdain. Comme lui, il remet en question la lourdeur de la foi qu’impose au petit peuple l’élite ecclésiastique qui gravite autour du Temple. Toutes ses années d’étude, de prière, de réflexion dans le silence et la solitude l’amène à croire au plus profond de son cœur que Dieu n’est pas un tyran inflexible mais plutôt un « père » toujours prêt à pardonner à ses « enfants » même les plus indociles. Il part donc rejoindre Jean le Baptiste dans l’intention de faire équipe avec lui car, dit-il « voilà comment nous devons accomplir tout ce que Dieu demande ». À la suite de sa rencontre initiale avec Jean et du baptême que celui-ci lui administre Jésus acquière la conviction intime que Dieu l’invite à témoigner de son amour envers l’humanité. L’évangéliste Matthieu utilise une mise en scène spectaculaire pour souligner ce moment unique : « … le ciel s’ouvrit pour lui : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. … »

La retraite au désert, chapitre 4, versets 1 à 11

Après sa rencontre avec Jean-Baptiste et le baptême qu’il a reçu de sa main, tout se passe comme si la mission que Jésus envisage d’entreprendre était si énorme, si exigeante, qu’elle suscite encore chez lui quelques hésitations. Comme tout homme lucide et honnête avec lui-même il décide alors de se retirer quelque temps dans le silence et la solitude pour prier et réfléchir à son avenir. Il met en balance l’idéal spirituel qu’il poursuit et les séductions humaines que lui soufflent ses penchants égoïstes ici attribués à Satan : confort matériel, adulation d’autrui, pouvoir. Se rappelant les enseignements religieux dont il s’est nourrit depuis sa naissance Jésus écarte ces tentations et entreprend sa mission en faisant confiance au Dieu qui le guide.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel

Partagez cette page avec :
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message