Évangile selon Marc

Jésus guérit un homme le jour du sabbat 3,1-6

Jésus ne conteste pas la règle religieuse qui interdit tout travail le jour du sabbat. Il la subordonne à l’obligation de faire tout le bien qu’on peut, partout et en tout temps. Guérir la main paralysée de cet homme, c’est lui permettre de reprendre sa place dans la société, de faire vivre sa famille et de retrouver sa dignité. Les Pharisiens, maîtres de la loi, ne l’entendent pas ainsi. Ils commencent déjà à comploter pour faire mourir Jésus.

Jésus guérit la fille de Jaïrus 5,21-24; 35-42

Mais tous les notables religieux ne s’élèvent pas contre l’action de Jésus; certains lui font confiance dans leur détresse. Ainsi de Jaïrus, chef de la synagogue local, qui le supplie de sauver la vie de sa fille mourante. Jésus ne lui pose aucune question sur sa religion et part avec lui vers sa maison. En cours de route on apprend au père que sa fille est morte. Mais Jésus ne prête aucune attention à leurs paroles et lui dit : « N’aie pas peur, crois seulement ». Lorsqu’il affirme que l’enfant n’est pas morte mais qu’elle dort seulement les gens se moquent de lui. Il la prend alors par la main et lui dit : « Fillette, debout, je te le dis ! ». La fillette se lève aussitôt et se met à marcher.

Jésus guérit une femme malade 5,25-34

Cette femme, Jésus n’a pas besoin de l’exhorter à croire; elle possède déjà une foi inébranlable en ce guérisseur dont elle a entendu parler. « Si je touche au moins ses vêtements, je serai guérie » se dit-elle. Car elle souffre depuis longtemps de pertes de sang que les médecins n’ont pas su soulager. Aussi, profitant de la foule qui presse Jésus de toute part elle vient derrière lui et touche son vêtement à son insu. Aussitôt ses saignements s’arrêtent. Mais cette femme est en même temps prise de scrupule. Elle s’imagine qu’elle ne mérite pas cette grâce et qu’elle a en quelque sorte extorqué sa guérison par un geste inconvenant. C’est pourquoi lorsque Jésus demande « Qui m’a touché ? » la femme se jette à ses pieds en tremblant de peur. Mais Jésus la rassure en lui disant : « Ma fille, ta foi t’a guérie. Va en paix, délivrée de ton mal. »

Plus dans la section

À la rencontre de Jésus

Related Post
  • 26 April 2020 par › René Guindon

    La réaction des gens (suite)

    Évangile selon Marc Jésus guérit un homme sourd et muet 7, 31-37 Dans l’évangile de Marc Jésu...Readmore
  • 26 April 2020 par › René Guindon

    La réaction des gens (suite)

    Évangile selon Marc Jésus guérit un homme sourd et muet 7, 31-37 Dans l’évangile de Marc Jésu...Readmore
  • 19 April 2020 par › René Guindon

    La réaction des gens

    Évangile selon Marc Jésus parcourt la Galilée 1,35-39 Jésus ne ménage pas ses efforts. La foule...Readmore