- Planète Québec - http://planete.qc.ca -

Les enseignements: suivre Jésus (suite)

Évangile selon Marc

L’homme riche 10,17-31

Un homme de bonne volonté, à la recherche de conseils pouvant l’aider à mener une vie droite conforme à ce que Dieu attend de lui, s’adresse à Jésus. Celui-ci l’invite d’abord à suivre les commandements qui gouvernent la vie de tout bon Juif. L’homme lui répond : « Maître, j’ai obéi à tous ces commandements depuis ma jeunesse. » Jésus reconnaît et approuve la bonne volonté de cet homme qu’ « il regarde avec amour », et ajoute : « Il te manque une chose : va vendre tout ce que tu as et donne l’argent aux pauvres, alors tu auras des richesses dans le ciel; puis viens et suis-moi. » C’en est trop. « Quand l’homme entendit cela, il prit un air sombre et il s’en alla tout triste parce qu’il avait de grands biens ». L’exigence est grande en effet! Est-elle déraisonnable? Les disciples qui sont témoins de la scène ne sont pas loin de le penser. Ils se demandent, étonnés et inquiets : « Mais qui donc peut être sauvé? » Jésus leur fournit alors cette réponse réconfortante : « C’est impossible aux hommes, mais non à Dieu, car tout est possible à Dieu. » Si tout dépend de Dieu, objecte Pierre, est-ce qu’on a fait le bon choix, nous qui « avons tout quitté pour te suivre »? Oui, le rassure Jésus. Car si quelqu’un se détache des biens de se monde pour mieux se consacrer à la mission que Dieu lui confie « il recevra cent fois plus » sous la forme d’une vie remplie de sens et d’espérance.

Le don offert pas une veuve pauvre 12, 41-44

Le Temple où les gens viennent prier dispose aussi de troncs où les fidèles sont invités à déposer leur offrande monétaire. À la suite des gens riches qui donnent beaucoup d’argent arrive une pauvre veuve qui y met « deux petites pièces de cuivre, d’une valeur de quelques centimes ». Ce geste n’échappe pas à l’attention de Jésus. Il appelle ses disciples et leur dit : « cette veuve pauvre a mis dans le tronc plus que tous les autres. Car tous les autres ont donné l’argent dont ils n’avaient pas besoin; mais elle, dans sa pauvreté, a offert tout ce qu’elle possédait ». Pour Jésus, la générosité ne se mesure pas en argent sonnant mais plutôt en ouverture du coeur.