Évangile selon Matthieu Chapitre 12

Pour Jésus la loi n’est pas inflexible, même celle qui régit l’emploi du temps le jour du sabbat qui est pourtant une journée sacrée pour les Juifs pieux. Elle est soumise au bon sens et subordonné à l’amour. Dieu s’est déjà exprimé à ce sujet par la bouche de son prophète Osée : « Je désire la bonté et non des sacrifices d’animaux ». « Donc, notre loi permet de faire du bien à quelqu’un le jour du sabbat » en conclut Jésus. Mais les pharisiens ne l’entendent pas ainsi. Ils prétendent qu’en opérant des guérisons le jour du sabbat Jésus fait le jeu de Satan en enfreignant la loi. Jésus répond qu’une parole ou une action n’est pas bonne ou mauvaise en elle-même; elle tire sa valeur de la disposition du cœur. « Pour avoir de bons fruits, vous devez avoir un bon arbre. » Et l’ouverture de son cœur à Dieu ne dépend pas de preuves ou de signes irréfutables mais plutôt de vigilance et de bonne volonté. Les gens qui ont compris cela font véritablement partie de la famille de Jésus, davantage même que sa mère et ses frères naturels.

Plus dans la section

À la rencontre de Jésus

Related Post
  • 26 April 2020 par › René Guindon

    La réaction des gens (suite)

    Évangile selon Marc Jésus guérit un homme sourd et muet 7, 31-37 Dans l’évangile de Marc Jésu...Readmore
  • 26 April 2020 par › René Guindon

    La réaction des gens (suite)

    Évangile selon Marc Jésus guérit un homme sourd et muet 7, 31-37 Dans l’évangile de Marc Jésu...Readmore
  • 19 April 2020 par › René Guindon

    La réaction des gens

    Évangile selon Marc Jésus parcourt la Galilée 1,35-39 Jésus ne ménage pas ses efforts. La foule...Readmore